La Communauté Rodrigue

[INTERVIEW] Apollo Théâtre & Rodrigue & ShareGroop

Un partenariat réussi, c’est d’abord bien connaître ses partenaires. Elsane Guglielmino de l’Apollo Théâtre, Sébastien Vergnon de la solution Rodrigue et Franck Burguière de ShareGroop se prêtent au jeu de l’interview croisée pour nous raconter l’histoire de ce partenariat et ses enjeux.

🗨 Franck
c’est quoi l’Apollo Théâtre ?
L’Apollo est une salle de spectacle qui fait découvrir au public des jeunes talents dans la comédie et le stand-up. Et pour nous c’est le premier théâtre qui a intégré ShareGroop, solution de paiement partagé. On le voit donc comme un acteur important dans l’innovation culturelle, et on est très heureux de travailler ensemble aujourd’hui.

🗨 Sébastien
c’est quoi ShareGroop ?
ShareGroop est une start-up innovante sur un métier de service qui a l’avantage d’améliorer la connaissance des publics, problématique importante aujourd’hui pour nos clients. Nous nous sommes rencontrés lors d’un salon, et au delà d’un match humain et personnel, la solution apporte une vraie valeur ajoutée pour nos clients qui ont le besoin de s’approprier de la donnée sur leurs spectateurs pour communiquer intelligemment avec eux.

🗨 Elsane
c’est quoi Rodrigue ?
Rodrigue est notre prestataire de billetterie depuis 3 ans maintenant. Sébastien nous accompagne sur la vente de nos billets en ligne et en physique, et nous propose régulièrement l’intégration d’outils innovants, en phase avec notre public amical et familial. Et c’est ce qui s’est passé pour ShareGroop.

Pourquoi cette collaboration ?

🗨 Sébastien : Notre métier reste la billetterie, c’est pourquoi nous avons accepté de rencontrer ShareGroop, solution ultra-simple à intégrer, qui répondait à une problématique clairement définie. Au même moment, on avait avec Elsane un sujet d’acquisition de billetterie à l’Apollo. L’idée pour Rodrigue est de proposer à ses clients un service complémentaire aux autres canaux de vente, comme les distributeurs et les revendeurs, leur permettant en plus de se réapproprier leur donnée.

🗨 Elsane : Effectivement, notre principale problématique est la connaissance de nos spectateurs. Rodrigue nous permet de nous réapproprier cette connaissance de nos publics.

Votre positionnement sur vos marchés respectifs ?

🗨 Sébastien : Nous sommes un éditeur de logiciel depuis 1999, leader sur le marché de l’événementiel culturel hors distributeurs. Nous nous positionnons comme un partenaire de nos clients, les accompagner dans leurs problématiques du quotidien. Cette activité de conseil est l’une de nos forces sur le marché. Nous accordons donc beaucoup d’importance à la veille technologique. Quand nous identifions une solution qui est dans notre cœur de métier, nous la développons en interne. Lorsque cela s’éloigne du métier de la billetterie, nous mettons en place des partenariats privilégiés que nous intègrons dans Rodrigue Sphère, pour proposer à nos clients une solution intégrée et fluide au niveau de son utilisation.

🗨 Franck : ShareGroop vient faciliter l’achat de groupe en ligne, c’est notre métier. nous nous intégrons sur la page de paiement de nos partenaires e-commerçants. Aujourd’hui, nous avons essentiellement des concurrents indirects, comme les cagnottes ou les solutions de remboursement, qui se positionnent en dehors du parcours d’achat et qui ne travaillent donc pas sur un service client pour les e-commerçants.
Côté utilisateur final, lancer une cagnotte pour financer un achat de groupe demande du temps et de l’organisation. C’est pourquoi sur les achats nécessitant une prise de décision rapide, comme les événements à forte affluence, ShareGroop est le mode de paiement le plus adapté. Sur les achats dont le montant est relativement élevé, l’avance de trésorerie est impossible et ShareGroop vient répondre à ce besoin, contrairement aux solutions de remboursement.

🗨 Elsane : L’Apollo est spécialisé dans l’humour et le stand-up, nos 4 salles permettent de découvrir des jeunes talents de la comédie et du stand-up. Nous avons une approche assez innovante et nous testons actuellement différents concepts comme le streaming, la digitalisation du spectacle ou encore la production de contenus pour aider les producteurs à mettre à valeur leurs créations.

Une innovation à venir ?

🗨 Elsane : Le chatbot par exemple ! L’idée est d’implémenter un assistant virtuel qui réponde aux questions communes des utilisateurs, mais qui permette aussi de choisir un spectacle par rapport à certains critères, de regarder des bandes annonces en ligne ou encore de faire un achat à partir d’une phrase, sans passer par les formulaires de réservation. On pourrait également envisager à l’avenir un système de VOD que l’on mettrait à la disposition des internautes sur le site.

🗨 Sébastien : Parmi nos sujets d’innovation, il y a le cashless et tout ce qui est lié à la business intelligence, notamment la data-viz. Nous sommes également sur des sujets de refonte technologique. Existant depuis 1999, certaines fonctionnalités sont à moderniser. Notre cœur de métier doit rester le savoir-faire d’une billetterie, mais la donnée de la billetterie doit être accessible à l’extérieur. A nous de trouver des modèles économiques qui fonctionnent dans ce système là.

🗨 Franck : L’innovation fait partie intégrante de notre ADN puisque ShareGroop développe un nouvel usage, le paiement en ligne à plusieurs. Aujourd’hui, la solution répond à une problématique de conversion pour nos partenaires. Mais il existe également de leur côté un besoin d’acquisition pour améliorer le taux d’occupation de salle. On va donc proposer dans les prochains mois une nouvelle expérience qui permet au capitaine du groupe de partager un lien de réservation sur les réseaux sociaux. La viralité de ce mode de paiement permet de favoriser la prise de réservation par les co-acheteurs, et donc l’acquisition de nouveaux clients pour nos partenaires.

Les enjeux majeurs en 2018 ?

🗨 Franck : Le principal enjeu en 2018, dans le contexte spécifique du RGPD, le règlement européen sur la protection de la donnée, c’est de satisfaire notre promesse clients sur la collecte de datas et leur traitement. Nous cherchons également à maximiser le taux de participation pour permettre à nos partenaires d’améliorer leur connaissance de ce client spécifique qui est le groupe de web-acheteurs. C’est dans cet objectif que nous lançons une nouvelle expérience d’achat de groupe adossée à un lien de réservation, que les capitaines de groupe pourront viraliser sur les réseaux sociaux.

🗨 Sébastien : La billetterie, ce n’est pas juste acheter un billet. Il y a une expérience qui se joue avant l’événement, où l’on cherche de l’information, un concept, puis le parcours d’achat et enfin l’après événement, moment où la relation entre nos clients et leurs publics se construit grâce à la data collectée. Nous souhaitons intervenir pour nos clients tout au long de ces 3 phases.