La Communauté Rodrigue

[PARTENARIAT] L’Eurométropole de Strasbourg s’associe à Rodrigue pour la gestion des réservations en ligne pour leurs piscines

Pour répondre aux normes sanitaires et suivre le “plan d’organisation spécial Covid” comprenant des limites d’accès, l’Eurométropole de Strasbourg a adapté le fonctionnement de ses piscines en vue de la saison estivale.

Quatre piscines des huit que compte l’Eurométropole de Strasbourg ont rouvert le 15 juin dernier.
L’ouverture se voulait progressive avec des mesures permettant de limiter les risques de contamination du coronavirus. A cela, un partenariat avec Rodrigue s’est mis en place pour fluidifier les premières demandes de réservation en ligne.


Claudine Baron – cheffe de projet au sein de l’Eurométropole de Strasbourg – nous fait part de leur expérience :

Comment s’est mis en place le partenariat Rodrigue / Eurométropole de Strasbourg ?

Nous connaissions le logiciel Rodrigue depuis longtemps [Rodrigue équipe plusieurs structures culturelles de la ville de Strasbourg]. La confiance déjà établie, la connaissance du logiciel et les délais courts et conformes à nos besoins dans le déploiement de cette plateforme de réservation en ligne pour 4 de nos piscines, nous ont permis de faire ce choix rapidement parmi d’autres logiciels.

C’était une première pour l’organisation des ventes d’entrée aux piscines de l’ Eurométropole de Strasbourg. Nous n’avions jusque-là pas eu de système de réservation en ligne.

Comment s’est déroulée l’ouverture des réservations ?

Nous avions ouvert les réservations en ligne le vendredi précédent la réouverture des piscines le lundi 15 juin. [La réservation des créneaux en ligne s’est basée sur une moyenne de 3 créneaux horaires par jour et par piscine, pour 200 personnes maximum par créneau].

Les réservations se sont très bien passées. Tout s’est bien déroulé. Pour permettre à ceux n’ayant pas accès à internet, nous avions mis en place un accueil téléphonique pour la prise de réservation sur la base du même paramétrage des créneaux mis à disposition en ligne.

Quel bilan d’expérience en avez-vous ?

Nous en tirons une très bonne expérience, près de 15 000 réservations en une semaine. Cela a permis une bonne gestion des flux sur l’ensemble de ces 4 piscines.
Les mesures du déconfinement étant assouplies, la réservation en ligne a été retirée pour retrouver le fonctionnement habituel, mais en cas de besoin nous pourrions être amenés à le remettre en place.

Pour l’avenir, si nous devions re-procéder à un filtrage en ligne des réservations pour les piscines, nous interfacerions la plateforme Thémis à la plateforme de l’Eurométropole via une API afin d’en faciliter l’accès. En effet, les quelques retours négatifs que nous avons reçus de la part du public ont été la difficulté de trouver le lien de réservation sur notre site. Faute de temps et de moyens en interne en cette période de crise, nous avions opté pour la solution la plus simple et la plus rapide à déployer.